N’écoutez Pas les autres : Vous allez y Arriver

Vous voulez devenir coach en rangement, mais vous avez peur de ne pas y arriver ? Aujourd’hui, je veux vous parler du métier de home organiser. Mais surtout, de comment j’en suis arrivé à exercer cette activité. Il me tient à cœur de vous raconter un peu mon parcours pour vous encourager dans le vôtre. Le but, c’est de vous dire que vous pouvez le faire ! Vous l’avez certainement déjà vécu vous aussi, 90 % de votre entourage vous dira : “c’est impossible”, “tu ne vas pas y arriver”, “c'est hyper dur de réussir à en vivre”. Mais je suis la preuve vivante que c’est possible. Et je n’ai rien de plus extraordinaire que vous. Alors n’écoutez pas les autres, vous allez y arriver, tout est possible. 
 

Avant de devenir home organiser

Revenons quelques années en arrière. Avant de me lancer dans le coaching en rangement, j’étais intermittente du spectacle, dans l’industrie du cinéma. J’étais assistante caméra pour être précise. Je passais ma vie sur les tournages, que ce soit pour des longs-métrages ou des téléfilms.

Mon emploi du temps était très aléatoire à cette époque-là. Flexibilité et organisation étaient de rigueur. Ces deux qualités étaient indispensables pour suivre le ryhtme, mais aussi pour optimiser mon espace de travail. Je devais être capable de trouver tout le matériel nécessaire, très rapidement et très facilement, à tout moment.
 

Le premier déclic pour le home organising

Un jour, mon père m’a offert le livre La magie du rangement, de Marie Kondo. Je partais en voyage le lendemain, alors je l’ai pris avec moi dans l'avion et là, révélation. Je l’ai dévoré en 2 h. Ça a été mon premier déclic, je me suis dit : j’aimerais tellement pouvoir faire ce métier ! 

Mais l'enthousiasme est vite retombé. Je me disais que personne n’allait vouloir me payer pour ranger sa maison. Je ne voyais pas comment en vivre. J’ai donc un peu abandonné l'idée. Je n'ai pas trouvé le courage dont j'avais besoin à ce moment-là. 

Le deuxième déclic 

Un an plus tard, une très bonne amie m’a envoyé un extrait d’une émission de radio avec Élodie Wery. Elle est home organiser et elle parlait de son métier. Cette fois-ci, j’ai décidé de la contacter par e-mail. Le feeling très est bien passé et je suis tout de suite partie en Belgique, pour faire une séance découverte avec elle. Quelle dose de motivation !

Après mon retour en France, j’ai décidé de me lancer à mon compte. À partir de là, j’ai retrouvé mon courage, j’ai vendu ma maison pour quitter Paris, direction Bordeaux où je ne connaissais presque personne. 
 

Juste avant le départ 

Tout s’est passé très vite. Juste avant de quitter Paris, une amie qui travaillait dans la production de Super Nanny m’a appelé, ils recherchaient une home organiser pour un épisode, incroyable ! J’ai foncé et je suis allée faire cette émission. Le lendemain, je déménageais pour Bordeaux. 

C’est une histoire de dingue (je vous la raconte plus en détail dans mon dernier live). L’équipe de Super Nanny m’avait dit que l’émission sortirait 2 mois après. Ça a été le coup de boost.
 

Deux mois pour démarrer mon entreprise

À partir de là, je me suis donnée 2 mois pour créer mon statut, monter mon site internet et lancer mon activité. C’est comme ça qu’est née Fée du tri ! 🤗

Ça n’a pas été toujours facile. Au début, je me suis posée tout un tas de questions : 
  • est-ce que ça va marcher ?
  • est-ce que je vais en vivre ?
  • est-ce que je vais trouver des clients ?
  • etc.
Je n’avais personne dans mon entourage avec un parcours similaire sur qui m'appuyer. Et puis, les gens ont tendance à projeter leurs peurs sur les autres. Mais j'ai choisi de ne pas leur prêter attention. À la place, j'ai écouté les quelques personnes qui croyaient en moi et qui me soutenaient, quoiqu'il arrive. Alors j’ai foncé. J’ai agi et j’ai mis les choses en place pour que ça marche. 

La première année en tant que coach en rangement

Ça a fini par payer. Pendant un an et demi j’ai eu des clients, je me suis fait un réseau, j’ai rencontré des chef.fe.s d’entreprise. C’était parfois compliqué mais j’y suis arrivée, j’ai tout donné. Ma famille m’a aussi beaucoup soutenue. 

Finalement, c’est être cheffe d’entreprise qui a été le plus difficile pour moi. Ranger chez les clients, ça je sais faire. Mais gérer une boîte, c’est plus compliqué. Cela demande beaucoup de patience, de persévérance et de connaissances autres que celles de son métier. Mais j’y suis arrivée, même en partant de 0. 

Et aujourd’hui ?

Petit à petit je me suis formée. Au home organising, bien sûr, mais aussi à la vidéo, au marketing, etc. Il fallait que je développe mes compétences pour pouvoir développer ma boîte. 

Et bien sûr, au bout d’un an et demi d’activité, j’ai appris que Marie Kondo venait pour la première fois à Londres. C’était l’occasion rêvée de faire sa formation de Home Organiser. Mais c’est une autre histoire. Si vous ne l’avez pas encore lue, c’est par ici 👉Pourquoi je ne suis Pas devenue Consultante Marie Kondo ?

Trois ans après, j’en apprends encore beaucoup tous les jours et je suis super heureuse de pouvoir vivre de mon activité de coach en organisation. Alors, si les gens vous font douter, ne les écoutez pas, ne laissez pas leurs peurs vous freiner dans vos projets. Tout est possible quand on croit en soit. 🧚‍♀️💚

👉 Aujourd'hui, je propose à mon tour une formation en Home Organising pour découvrir ce métier.

Partagez sur

Catégories Blog

Derniers Articles

Partager sur