Mieux se sentir dans sa chambre grâce au Feng Shui et au Home Organizing

Fée Du Tri et Minimal Trouble

19 juin, 2017

Aujourd’hui je vous propose un article différent puisqu’il s’agit de la première collaboration avec Minimal Trouble !  Fée du Tri s'associe à Manon, une bogueuse minimaliste. Le home organizing Une home organizer, c’est littéralement une organisatrice de maison. Mais comme l’explique Elodie, le home organizing, c'est aussi bien plus que ça : c'est un art de vivre, une nouvelle façon de penser son quotidien, sa (sur)consommation, sa vie donc.  Une fois le grand rangement fait, notre maison redevient un cocon, paisible, où l’on se sent bien. Ainsi, organiser ses possessions matérielles et son espace de vie possède de nombreux bénéfices. Cela permet d’avoir un espace plus propre, et donc plus agréable à regarder ; cela rend également plus heureux, car nous sommes moins stressés grâce à l’absence de désordre ; notre productivité peut également s’en retrouver décuplée du fait que l’espace est optimisé, et nous sommes débarrassés des objets inutiles.  Bref, le home organizing combine esthétique, bonheur et booster de productivité, que demander de plus ? 
 



Le feng shui Puisqu’elle suit également une formation de feng shui, Elodie propose d’associer ces principes à son métier et nous donne quelques conseils pour mieux se sentir dans sa chambre. 

Le Feng Shui, qui signifie littéralement « le vent et l'eau », est une discipline, un art même, ancestral chinois dont le but est d'optimiser la circulation de l'énergie, c’est-à-dire le Chi (aussi dit « qi », souffle vital environnemental), par l'aménagement de son espace. Sans surprise, les bénéfices sont semblables à ceux du home organizing : meilleure qualité de vie, bonheur, sérénité…  

 


Mes 5 conseils feng shui :


Ne mettez rien sous votre lit. 
Les objets sous le lit bloquent l’énergie. C’est d’ailleurs souvent sous le lit que l’on trouve le plus de moutons de poussière. En Feng shui, s’il y a des tas de poussières c’est que l’énergie ne circule pas. Or quand l’énergie circule mal, vous avez du mal à vous endormir, vos nuits sont agitées ou encore votre sommeil n’est pas récupérateur et vous vous réveillez fatigué.


Evitez des mettre des couleur vives. 
Cela s’applique aux rideaux, aux draps, et à votre housse de couette. Les couleurs vives comme le rouge ou le jaune sont excitantes pour le cerveau et n’aident pas à dormir. Partez plutôt sur des tons pastels comme le bleu ciel ou le rose. Aussi, contrairement à ce que l’on pourrait croire, le blanc dans une chambre peut aussi être un excitant, alors préférez plutôt le blanc cassé ou le beige. 


Ne mettez pas votre bureau dans votre chambre.
Il est important pour votre inconscient de séparer le sommeil du travail. Autrement, vous ne vous reposerez jamais vraiment. Pour celles et ceux qui n’ont pas le choix, je vous conseille d’acheter un joli tissu pastel pour recouvrir votre bureau une fois que vous avez fini de travailler. 


Enlevez les écrans de votre chambre
De nos jours, on se réveille et on s’endort avec son téléphone. Moi la première j’ai parfois du mal à le sortir de ma chambre. Mais le mieux est de le mettre dans une autre pièce, éteint, (le mode avion envoie quand même des ondes), et de vous acheter un réveil, un vrai. Même chose pour la télévision et l’iPad ! Oust ! Et si vous ne pouvez pas vous passer de votre TV avant de dormir, faites comme avec le bureau et mettez un tissu dessus avant de dormir.


Enfin, évitez de surcharger votre chambre en décoration et en photos. 
La chambre est un lieu de ressourcement, de repos ; moins il y a d’objets et de meubles mieux c’est. Les photos de famille n’y ont pas leur place (éventuellement une ou deux photos de couple, mais pas toute une galerie). Evitez également les fleurs séchées (qui sont des fleurs mortes), les tableaux un peu glauques ou tristes ainsi que les miroirs. 


Feng shui & home organizing : un pas vers le minimalisme

Bien que le feng shui est une discipline complexe, Elodie a choisi ces principes car ils sont faciles à appliquer pour tous. Ils ne demandent aucun investissement et s’inscrivent parfaitement dans un cadre de vie minimaliste pour ceux qui souhaiteraient réduire leurs possessions matérielles. 


Une mention spéciale pour le quatrième point, « enlevez les écrans de votre chambre ». Il est en effet primordial de savoir se déconnecter de la technologique, que ce soit du boulot, des réseaux sociaux ou simplement de la télévision, afin de pouvoir se recentrer sur ce qui nous entoure, sur notre famille. 


Enlevez donc vos appareils électroniques de la chambre : troquez votre tablette pour un roman avant d’aller dormir, et branchez votre téléphone dans une autre pièce. Le fait de devoir vous lever pour l’éteindre vous empêchera de snoozer l’alarme le matin et vous fera donc même gagner du temps ! 


Alors, quels principes appliquez-vous déjà, et lesquels allez-vous tester ? 
 

Derniers articles

Partagez sur